Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
addition (nom)
Sens 1 : Action d'ajouter des éléments nombrables (sing. ou plur.) ou quantifiables (sing.) à d'autres de même nature, de manière à compléter ou à modifier un ensemble. Ce que l'on ajoute. [Source : TLF]
Équivalent(s) : addition:1
Contextes
  • Le 4-aza-6-nitrobenzofuroxane 1 est un électrophile puissant (1) analogue à celui de 4,6-dinitrobenzofuroxane DNBF 2 qui était considéré comme la référence en chimie hétérocyclique dans les processus d'addition ou de substitution nucléophile (1-3).
  • En conclusion, l'addition de bromure de vinylmagnésium à la cétone 111 est très stéréosélective, mais elle se fait, hélas, avec perte de la moitié du produit engagé, en raison de l'extrême sensibilité aux bases de l'un des deux acétals mis à réagir.
  • On empêche le vin de travailler par l'addition d'un morceau de fromage ou d'un hareng.
  • En conclusion, les calculs sembleraient indiquer que l'addition de vinylamine 3b sur le 4-aza-6-nitrobenzofuroxane 1 devrait être plus facile et plus stereoselective que l'addition de l'éthénol 3a, ce qui présente évidemment un grand intérêt pour les expérimentateurs.
  • Nous avons alors intuitivement réalisé que l'ordre d'addition des réactifs pouvait être crucial.
additionnel (adj)
Sens 1 : Qui est en plus, qui s'ajoute. [Source : TLF]
Équivalent(s) : additional:1
Contextes
  • Néanmoins, les spectres comportent des bandes additionnelles telles que les bandes harmoniques, les bandes de combinaison, et les bandes dégénérées.
  • D'une manière plus générale, on peut parler du contexte comme ce qui entoure le centre d'intérêt de l'individu et qui apporte des informations additionnelles capables d'aider à la compréhension de ce centre d'intérêt [Mostéfaoui 2004].
  • Deux rapports additionnels ont approché la question d'une perspective "globale" et la perspective "européenne".
  • On se réfère ici aux obligations qui dérivent du droit humanitaire et de nombreuses conventions internationales sur la répression des crimes (Convention sur le génocide de 1948, Conventions de Genève, de 1949 et relatifs protocoles additionnels du 1977, Convention sur l'apartheid de 1973, Convention sur la torture de 1984, etc..).
  • Cet objectif est réalisé en disposant des masses additionnelles sur les dalles de la maquette qui, ajoutées à l'excédant de poids des dalles, permettent d'obtenir les contraintes normales courantes;