Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
autoriser (verbe)
Sens 1 : Autoriser (qqn) à, lui accorder un droit, une permission. [Source : PR]
Équivalent(s) : allow:1
Contextes
  • "Quand le sentiment de culpabilité de Dostoïevski était satisfait par les punitions qu'il s'était infligées à lui-même, alors son inhibition au travail était levée et il s'autorisait à faire quelques pas sur la voie du succès ” (p. 176)."
  • Le terme de saintier est donc attesté dès le XIIIe siècle et la place qui lui est donnée dans l'onomastique du personnage nous permet de penser que ce statut de fondeur de cloches autorisait les fondeurs à prétendre à un niveau social élevé.
  • D. Lagache (1938 a) et A. Comte-Sponville (1989) s'attachent quant à eux plus directement à la qualité d'une trace conforme à l'objet réel, c'est à dire ni trop idéalisée ni trop « décriée », autorisant une mémoire souple, sans crainte de retour des pulsions agressives sous forme d'une culpabilité paralysante.
Sens 2 : Rendre licite (qqch.). Aussi dépénaliser. [Source : PR]
Équivalent(s) : allow:1
Contextes
  • D'abord, la loi du 8 août 1947 autorisa les casinos à déduire, jusqu'à 8 % de leur PBJ, l'excédant des dépenses résultant de l'organisation de « manifestations artistiques de qualité ».
  • Le préfet de police avait même autorisé, par un arrêté de 1862, un Salon des courses qui groupait dans les salons du Grand Hôtel les membres des principaux cercles parisiens au premier rang desquels le « Jockey-Club », émanation de la Société d'Encouragement.
  • Constitutionnellement, la NEFA faisait partie de l'Assam, mais avait été placée dans une catégorie spéciale qui autorisait le Ministère de l'intérieur (Ministère des relations extérieures jusqu'en 1965) à l'administrer par l'intermédiaire du Gouverneur de l'Assam qui agissait comme le représentant du Président de l'Inde.
autorité (nom)
Sens 1 : Influence, ascendant qui permet à une personne de se faire obéir. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : authority:1
Contextes
  • Ne sont-elles pas des égales aux yeux de leur professeur, dont le talent est reconnu, et qui par conséquent est seule habilitée à porter le chapeau, signe d'autorité, et les attributs du peintre -la palette et la canne.
  • Il est ainsi amené à faire l'hypothèse, à l'intérieur du surmoi, de deux types d'énergie agressive régissant son économie, l'une attribuée, dans la continuité de ce qu'il a déjà isolé en terme de censeur du moi, à l'intériorisation de l'autorité extérieure, et l'autre attribuée à l'agressivité du moi dirigée contre cette autorité inhibitrice intériorisée.
  • Il se dépossède de lui-même, il ne s'appartient plus (n'est plus son propre avoir) mais est voué à l'autorité d'un autre.
Sens 2 : Droit, pouvoir de commander, de décider. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : authority:2
Contextes
  • Par exemple: si le juge dit "coupable", nous disons qu'il énonce un verdict, mais il peut le faire seulement s'il a autorité à le faire.
  • L'armature juridique et administrative que l'Eglise se construit au fil du temps lui sert pour se définir comme sujet ou acteur collectif capable d'agir par elle-même avec autorité, rivalisant avec d'autres pouvoirs qui ont cherché à lui disputer la suprématie.
  • Lorsque cette première étape, politique, de l'appropriation territoriale aboutit à des décisions et à des actions communes sur l'espace, on a affaire à un espace gouverné, un espace institutionnalisé, c'est-à-dire un mode d'autorité sur les personnes, les processus ou les relations sociales légitimé collectivement (Sachs, 1986).
Sens 3 : Personne ou organisme qui exerce ce pouvoir. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : authority:3
Contextes
  • Sans pour autant que les différents départements ministériels soient privés du contrôle des opérations de jeu, il est envisageable de confier à une telle autorité l'ensemble des pouvoirs nécessaires à la régulation de l'offre de jeu et à la réglementation de ce dernier.
  • Une fois de plus, cette problématique est aux antipodes de celle du « mandat » qui, en associant formellement les militants des mouvements catholiques à la mission même de l'évêque, les présupposait dépourvus de toute capacité autonome de produire le sens de leur action, ou requérait de rendre compte de leurs activités à une autorité.
  • Depuis 1980 les autorités chinoises ont affirmé leur volonté de réhabiliter le système d'autonomie accordé aux non Han ainsi que d'accélérer la formation de cadres autochtones et plusieurs mesures d'assouplissement furent inscrites dans la nouvelle Constitution de 1982.