Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
calculer (verbe)
Sens 1 : Déterminer une valeur ou une grandeur numérique par une opération ou ensemble d'opérations portant sur des nombres ou des symboles numériques. [Source : D'après TLF]
Équivalent(s) : calculate:1
Contextes
  • Connaissant la densité de flux estimée à l'interface et la température mesurée à la base de la pièce on calcule la température de contact côté pièce au moyen de la solution du problème direct.
  • Il a déterminé qualitativement la forme de ces cellules, en a calculé la longueur d'onde et le coefficient d'amortissement entre autres dans le cas limite qui nous intéresse d'un canal aux parois parallèles.
  • Dans cette optique, nous avons regroupé les items par trois ou quatre en calculant la moyenne pour chaque groupe d'item.
  • Les photos aériennes et la carte géomorphologique de Cojean (1996) ont servi à identifier le lit de la branche principale (la plus active) puis à en calculer la longueur et la pente.
  • Une simple mesure de la tension de sortie permet de calculer la hauteur de la pointe.
  • Les dimensions du complexe ont été calculées à partir de la structure cristallographique du complexe LU2ACX.
  • Les températures de bulle et de rosée calculées à pression atmosphérique offrent quant à elles des écarts sensiblement plus importants avec les données expérimentales servant de référence.
  • Le débit passant la brèche à l'instant précédent permet de calculer (à l'aide d'une formule de transport solide) le volume de sédiments à déposer ou à arracher pendant un intervalle de temps donné.
  • Ce dernier est conçu pour calculer la courbe de remous en fonction d'un débit imposé, mais ne peut pas déterminer le débit correspondant à un niveau imposé en amont.
  • Le couple total est calculé à partir de la contribution des deux couples exercés par chacun des rotors.
  • Contrairement à WINTER (1950-1960), nous n'avons pas jugé nécessaire de calculer numériquement ces fonctions, car les modèles informatisés, dont les AMIxD (abréviation pour Achsen symmetrisches Modell der Innenballistik à x dimensions d'espace) nous suffisent.
  • En ce qui concerne l’augmentation de l’empreinte mémoire à cause des valeurs d’authentification, avec les paramètres choisis, elle est de 50 % si elles sont calculées pour chaque ligne de cache, 25 % si elles sont calculées sur deux lignes de cache et 12,5 % si elles sont calculées sur quatre lignes de cache.
  • Les autres paramètres qui pourraient être nécessaires pour calculer le montant de la facture par utilisateur (quantité de données, débit, etc.) ne seront pas pris en compte dans ce qui va suivre. 4.1.
  • Ces méthodes permettent de calculer les valeurs de certaines caractéristiques du contexte qui sont généralement de nature dynamique, telles que la bande passante disponible au moment de la réception de la requête, la charge instantanée du serveur, ou la taille de la mémoire disponible sur le terminal client. 4. 3.
  • Pour calculer le pourcentage avant la première défaillance en fonction de l'espace utile, nous avons fixé la valeur de s et fait varier r, ce qui a pour conséquence de faire varier l'espace utile.
  • Les chiffres sont cette fois calculés à partir d'un seul arbre du Panama, Luehea seemannii.
  • La courbe ci-dessous illustre la décroissance exponentielle du pourcentage de croissance de la tâche urbaine entre 1989 et 2002 en fonction de la distance aux axes calculée à vol d'oiseau.
  • Les chiffres présentés sur cette figure ont été calculés à partir des résultats obtenus pour 200 g de cendres traitées en laboratoire, par conséquent, ils sont représentatifs d'une petite échelle.
  • Les valeurs calculées sont supérieures à celles obtenues lors de l’étude de Levasseur et al. (2003), puisque des pertes de masse de l’ordre de 16 % en lixiviation basique et 2 % en lixiviation acide ont été quantifiées.
  • La phosphorylation de l'oxime permet la régénération de l'enzyme inhibée et le rétablissement de l'activité enzymatique conformément les équations [9] : Le pourcentage de régénération se calcule en utilisant l'équation [10] (123) : où : aE = activité de l'enzyme native; aEI = activité de l'enzyme inhibée; aE1A = activité de l'enzyme réactivée avec régénérateur.
Sens 2 : Apprécier (qqch.); déterminer la probabilité de (un événement). [Source : GR]
Équivalent(s) : calculate:2
Contextes
  • Les niveaux sonores et les temps de réverbération ont été calculés en sept points répartis dans la salle.
  • Ce comportement calcule un déplacement à partir de la position du prédateur (reçu via sa borne d'entrée de données) et transmet ce déplacement (mouvement de fuite de l'agent) via sa borne de sortie de données, et donc au final à la borne de sortie de données du composant Prey.
  • Les méthodes de simulation stochastique (Gillespie, 1976) calculent des réalisations du processus.
  • Après avoir obtenu l'adresse du premier emplacement libre dans le tampon, l'adresse du prochain emplacement libre est calculée en fonction de la taille de l'événement à écrire; cette nouvelle valeur remplace de manière atomique l'ancienne adresse.
  • Par exemple, l'estimation de la durée d'exécution d'une fonction est calculée par gprof une fois pour toutes, indépendamment de la valeur des paramètres effectifs ou du chemin d'appel. 2.2.
  • Ce nombre d'événements létaux est alors: Finalement, pour une configuration d'ions, on calcule la probabilité de survie: La survie moyenne est calculée sur un grand nombre de configurations d'ions tirées aléatoirement.
  • Cet algorithme décompose la tâche d'apprentissage de relations de régulation en deux étapes indépendantes: une première étape, basée sur des techniques existantes de fouille de données, calcule les sous-ensembles de facteurs de transcription qui co-varient fréquemment avec des gènes cibles donnés et une seconde étape affine ces ensembles de régulateurs candidats en vérifiant la corrélation effective de ces facteurs de transcription avec l'expression des gènes cibles.
  • On construit donc d'abord un revêtement G de F, représenté sur la Fig. 12, qui satisfait la condition qu'on peut calculer le retard en chaque état.
  • D'autre part, il s'agit de mesurer l'écart entre la valeur de sortie atteinte, à partir du point d'équilibre, et celle voulue, appelé erreur statique; ceci permet de calculer la précision du système.
  • Bloc événementiel de gestion d'accès aux ressources Un bloc événementiel de gestion d'accès aux ressources est utilisé lorsque la politique d'accès aux ressources induit des retards dont la durée ne peut pas être calculée par une fonction définie a priori (par exemple, lorsqu'il est impossible de prévoir les dates d'occurrences de certains événements en raison d'une loi de probabilités sur les pertes).
  • L'agressivité est donc calculée comme la fonction dérivée du débit.
  • La méthode actuellement la plus employée pour calculer la transformation en ondelettes de signaux numériques est la méthode des bancs de filtres due à Stéphane MALLAT [31, 41].
  • La phase d'émulation qui s'effectue toujours en temps réel est chargée de reproduire les conditions calculées par simulation lors de la phase précédente et de prendre en compte les effets résultant du trafic qui circule sur le réseau.
  • Les différentes valeurs numériques retenues dans la norme pour ces différentes phases permettent de calculer que le taux de collision est inférieur ou égal à 3,5 % pour 256 utilisateurs.
  • Ce délai est calculé de telle sorte qu'il soit supérieur à une durée SIFS plus la durée de transmission d'un acquittement.
  • Notons également que les mouvements des nœuds peuvent être simulés en temps réel ou calculés préalablement à une expérience.
  • Comme nous pouvons le voir sur la figure 3.6, les solutions actuelles de niveau trois fonctionnent principalement en temps réel, c'est à dire que les effets du réseau sous-jacent sont calculés en temps réel.
  • Le fait de pouvoir calculer les effets de la propagation et de la mobilité hors ligne va permettre d'utiliser des modèles complexes qui peuvent être coûteux en temps de calcul ce qui est une première solution pour résoudre le problème de précision que nous avons soulevé.
  • Le temps mis pour calculer les effets du modèle n'aura pas d'influence sur la phase d'émulation et donc sur l'évaluation menée par l'utilisateur.
  • La modélisation sert d’appui à des simulations, elle est effectuée pour tester des hypothèses, pour établir des scénarios plutôt que pour calculer des solutions.
  • Le petit exploitant pour sa part ne calcule pas la rentabilité de son investissement : la terre n'est pas pour lui un capital, mais un moyen de subsistance.
  • Ces relations permettent de calculer les seuils d'intensité pluviométrique provoquant le premier ruissellement.
  • Sur l'impluvium, la simulation de pluies, simplement évoquée dans cette étude, a déjà permis de prévoir et de calculer les fréquences, les intensités et les charges solides des écoulements transmis aux ravins.
  • La combinaison de ces valeurs va permettre de calculer une propension à l'urbanisation.
  • Des risques relatifs (RR) de mortalité et d'hospitalisation selon le quintile de défavorisation matérielle et le quintile de défavorisation sociale ont été calculés à l'aide de la régression de Poisson, en tenant compte de l'âge, du sexe et du milieu géographique de résidence (rural, urbain et métropolitain).
  • Les droites tracées sont les régressions linéaires calculées par le logiciel de traitement de données.