Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
capacité (nom)
Sens 1 : Propriété de contenir une certaine quantité de substance. [Source : GR]
Équivalent(s) : capacity:1
Contextes
  • Pour les crues torrentielles où le transport s'effectue par charriage, deux principales approches sont disponibles (Tableau 1) : des formules de calcul de la capacité maximale de transport existent et, dans la plupart des cas, celle-ci est systématiquement atteinte; leur application à l'hydrogramme liquide relatif à un point du lit suffit; à défaut, si la fourniture en matériaux semble être insuffisante, une modélisation spatialisée comme celle que l'on peut réaliser par exemple avec ETC (Brochot et Meunier 1996) ou SHETRAN (Wicks et Bathurst 1996; Lukey et al. 2000) peut esquisser les scénarios pertinents.
  • Nimmo et Miller (1986) et Hopmans et Dane (1986) ont trouvé une diminution de la capacité de rétention d'eau de ces sols avec l'augmentation de la température.
  • En effet, la capacité calorifique traduit l'énergie nécessaire à apporter pour faire varier la température d'un corps, plus celle-ci est grande, plus le composé en question voit sa température augmenter lentement. 2.3.4.5 Influence de la viscosité du polymère Cette évolution est celle que l'on pouvait attendre: plus le polymère est visqueux, plus il y aura de frottement entre les rotors et le mélange, et donc plus la dissipation visqueuse sera importante avec pour conséquence une augmentation de la température. 2.3.4.6 Influence des entrées du modèle: la vitesse de rotation et la concentration L'
  • Cependant, la pression générée par les nouvelles applications conduit à une augmentation rapide de la capacité de stockage.
  • Naturellement, avec les nouvelles capacités hauts débits des réseaux et le choix des opérateurs de sur-dimensionner les capacités du réseau pour améliorer la qualité de service, les congestions sur de longues durées n'existent plus.
  • Celle-ci décrit les terminaux clients, les préférences des utilisateurs, l'état du réseau, les capacités des serveurs, etc.
  • L'UCM optimise la négociation afin d'éviter la dégradation des performances des terminaux, dont les capacités sont souvent limitées.
  • Les caractéristiques de ce type de dispositif imposent certaines contraintes à l'utilisateur (faible taille de l'écran, capacité de mémoire limité, etc.).
  • Ces contraintes ont une influence sur l'utilisateur, qui attend du système une réponse adaptée aux capacités matérielles dont il dispose.
  • À terme, ce projet, à la fois urbanistique et portuaire, devrait permettre d'accroître la capacité du port à conteneurs, pour faire de Hakata un véritable nœud pour l'Asie orientale (City of Fukuoka, 2002).
Sens 2 : Pouvoir, aptitude humaine. Puissance de faire qqch. Aptitude, faculté, force, pouvoir. [Source : GR]
Équivalent(s) : ability:1, capacity:2, capability:1
Contextes
  • En outre, les personnes dépressives peuvent présente une faible capacité de concentration, une baisse d'énergie et un manque d'intérêt pour les activités quotidiennes (American Psychiatric Association [APA], 1994).
  • Ce qui est le plus souvent l'objet d'étude dans le domaine du temps psychologique, c'est la capacité de donner un jugement explicite sur l'écoulement du temps de manière à ce que la moyenne des estimations temporelles (temps subjectif) soit le plus près possible de l'écoulement du temps réel (temps physique).
  • Est-ce pour cela que les femmes semblent avoir beaucoup plus de capacité d’introspection que les hommes?
  • Qu'il s'agisse de la production ou de la compréhension du langage, la capacité à traiter les différentes formes de combinaison conceptuelle, notamment les formes «Modificateur-Nom»: «Adjectif-Nom» ou «Nom-Nom », apparaît capitale.
  • L'une des conditions essentielles de réussite de l'adoption est la capacité à intégrer les idées, parfois pénibles, encombrantes concernant la « réalité» : des parents de naissance (rivaux, dépréciés, inconnus) et de l'infertilité du couple ou du motif ayant conduit à l'adoption (célibataire).
  • En d'autres termes, la difficulté cognitive générale (qu'on peut relier au facteur g) explique mieux les différences de salaire que des aptitudes ou capacités spécifiques.
  • Serait-ce donc ainsi que “ L'impuissance originelle de l'être humain perd sa capacité à être la source de tous les motifs moraux ” ? Si nous revenons à 1916, nous nous souvenons que S. Freud semble hésiter à inclure dans son propos les criminels qui ne présentent pas d'inhibition morale.
  • Ce temps est directement lié à la capacité d'alerter et d'évacuer les zones aval.
  • Un avatar est alors un modèle numérique dont les capacités de décision sont déléguées à l'opérateur qu'il représente.
  • Tous les agents ont des capacités de communication mais leur comportement face à un message dépend de leur rôle dans l'organisation (cf. 4. 2. 2).
  • L'encyclopédie en ligne [WikipediaFr 2005] présente le concept de connaissance comme la capacité de disposer d'une représentation mentale d'une réalité plus ou moins bien circonscrite, soit simplement informative, soit intégrant des modèles de compréhension ou de comportement plus ou moins élaborés.
Sens 3 : Qualité de celui qui est en état de comprendre, de faire qqch. Adresse, aptitude, compétence, disposition, faculté, mérite, talent, valeur. [Source : GR]
Équivalent(s) : capacity:5, capability:1
Contextes
  • Il est d'observation courante qu'il n'existe pas de relation directe entre les capacités au dessin et la qualité d'une écriture.
  • Nous allons maintenant rapidement illustrer un avantage supplémentaire de l'explicitation du contrôle: la capacité de spécifier les dépendances temporelles entre les comportements d'un agent, en vue de mieux contrôler l'ordonnancement, et ainsi de possibles biais de simulation.
  • Par exemple, le résumé scolaire, qui vise à tester les capacités de paraphrasage et de synthèse des élèves, n'est pas conçu et organisé de la même façon que le résumé d'auteur.
  • Par ailleurs, la connaissance des mœurs amérindiennes que possédaient Radisson et Des Groseilliers, et surtout leur habileté et leur capacité d'influencer, de convaincre au moins partiellement les Amérindiens, trouvaient leurs racines dans l'expérience et le savoir-faire accumulés par les jésuites et leur personnel en Huronie.
  • Par leur engagement personnel, leur participation aux conflits amérindiens, par leur acceptation des mœurs autochtones et, surtout, par leur habileté et leur capacité à maintenir un lien diplomatique et commercial avec les alliés des Grands Lacs en temps de guerre, ces quelques Français ont grandement favorisé le développement d'une alliance franco-amérindienne durable.
  • C'est sa capacité à sans cesse renaître de ses cendres qui témoigne d'une vitalité de la petite exploitation qui a largement échappé aux observateurs contemporains.
  • Aux rythmes souvent éclatés, parfois discordants, des histoires singulières s'écrit l'histoire silencieuse d'une société rurale aux capacités d'initiative insoupçonnées, et d'une société locale de plus en plus insérée dans une société globale. 1.
  • Premièrement, l'article montre, qualitativement, qu'il existe, dans notre échantillon, un lien de corrélation entre la capacité d'innovation dans les coopératives forestières du Québec et leur capacité à générer la cohésion sociale dans leurs communautés d'appartenance.
  • C'est aussi le cas pour les acteurs, pour qui la capacité à maîtriser les échelles et les métriques du mondial constitue un capital social de plus en plus discriminant.
  • Par ailleurs, la capacité de chaque individu à construire un univers imaginaire plus ou moins rattaché à son environnement concret a enflé et multiplié les mondes, a fait de la notion de « monde » une catégorie symétrique et complémentaire de celle de « sujet », telle qu'on la retrouve dans la formule fondatrice de la philosophie classique occidentale : « Dieu, le monde et moi ».
  • Ce que l'on peut retirer du « survol » réalisé à Saint Etienne est la capacité remarquable des individus à élaborer des univers individuels avec des normes et des valeurs tirés des expériences personnelles, s'autonomisant des efforts régulateurs de l'institution.
  • Il englobe et récapitule toutes les autres capacités de perception.
  • Nous avons vu précédemment que l'institution disposait, à travers le droit disciplinaire, d'une capacité de déterminer elle-même et dans une mesure non négligeable le droit du groupement ; le droit statutaire serait la transcription procédurale de ce pouvoir d'autodétermination du droit.
  • Toutefois, rapidement, la capacité de maîtrise grandissante de l'enfant va les organiser de plus en plus dans un registre psychique, car la particularité de l'acte de tracer est en effet de mettre d'emblée en cause la question des limites.
  • C'est soit le traumatisme qui mène à l'expression du gène, soit les autres allèles qui déterminent la capacité d'un individu à métaboliser de façon appropriée une expérience traumatique précoce.
  • La sécurité de l'attachement présage des compétences cognitives, des capacités exploratoires, de la régulation des émotions, du style de communication et encore d'autres issues.
  • Avec une capacité suffisante et bien établie de distinguer les états psychologiques de soi et des autres, point n'est besoin de stratégies supplémentaires pour mener des relations interpersonnelles productives.
incapacité (nom)
Sens 1 : État d'une personne qui n'a pas les qualités, les aptitudes requises pour une activité, un état, une fonction. [Source : TLF]
Équivalent(s) : inability:1
Contextes
  • Cette absence d'illusion, cette incapacité à anticiper une vie meilleure, ce non-sens existentiel est déjà, on le sait d'après certaines recherches sociologiques, une réalité pour des jeunes dont la situation scolaire et sociale ne laisse que peu d'espoir d'insertion professionnelle dans notre système économique actuel.
  • Cette incapacité qui subsiste est indemnisée selon un barème indicatif précis: le barème indicatif d'invalidité en accident de travail et maladies professionnelles [2].
  • En contradiction apparente avec les préceptes d'un développement intégré, la planification territoriale ascendante représente donc l'option pour une planification complétive plutôt que globale, qui se fonde sur notre incapacité à formaliser a priori une programmation judicieuse pour améliorer une situation complexe.