Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
chemin (nom)
Sens 1 : Espace parcouru par un corps qui se meut, se déplace. [Source : GR]
Équivalent(s) : path:1
Contextes
  • C'est certainement dans ce passage de la route ou du chemin à celui de la rue qui illustre le mieux la transformation urbaine des communes de la banlieue sud-ouest de Paris.
  • Le médecin Pierre Larre, propriétaire d'une maison voisine, réclame en vain la démolition de la forge et proteste de l'inexistence d'un chemin d'exploitation, puisque "les terres qui existent aujourd'hui sont achetées ou nouvellement défrichées".
  • Le classement de ces deux chemins dans la voirie rurale a alors été imposé par la Préfecture, nécessitant leur bornage et la tenue d'une enquête publique
Sens 2 : Conduite qu'il faut suivre pour arriver à un but. Moyen, voie. [Source : GR]
Équivalent(s) : path:3
Contextes
  • Le chemin à parcourir semble toutefois pouvoir être facilité par de nombreuses réflexions en cours et auxquelles ma recherche fait, là encore, écho.
  • Les Eglises indiquent un chemin à suivre, mais elles ne peuvent réussir que quand elles ne cherchent pas à fixer le message – l'Evangile- qu'elles ont à transmettre dans des institutions et des modèles, à commencer par leur propres structures.
  • Les difficultés qui viennent d'être énoncées nous amènent à adopter un chemin inverse à celui qui est habituellement proposé.
cheminement (nom)
Sens 1 : Au fig. [En parlant d'un élément, d'un produit de la vie intellectuelle ou affective] Modification graduelle, évolution, lente progression. [Source : TLF]
Contextes
  • Pourtant, la volonté politique indienne est vive, comme en témoigne un cheminement a priori erratique vers un amendement tardif et judicieux de sa législation sur le brevet.
  • La notoriété publique ne suffit pas comme argument juridique à opposer aux riverains, et le conseil municipal rappelle aussi que les archives municipales possèdent un plan "très ancien", datant de 1826, sur lesquels ces chemins sont indiqués, témoignant de l'usage public de ces espaces et déboutant ainsi les propriétaires de leur prétention à s'arroger un cheminement à travers les zones non bâties.
  • Le processus est d'un cheminement complexe, et n'est pas amorcé sans des préalables qui peuvent recouvrir une dimension diplomatique (discussions informelles, correspondance) ou militaire (conflit), voire - et cela semble être le cas le plus fréquent - une combinaison des deux.