Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
compte (nom)
Sens 1 : Prendre en compte/tenir compte de (loc.): accorder de l'importance à, ne pas négliger, prendre en considération. [Source : PR]
Équivalent(s) : consider:1
Contextes
  • Il est important donc, compte tenu des applications sensibles qui sont envisagées dans ces sites, de caractériser l'influence couplée de gradients de succion et de température sur les variations de volume en l'absence de contrainte mécanique.
  • La durée de vie d'une arme, qui est souvent un objet de prix compte tenu des types de matière première utilisés et des savoir-faire mis en œuvre, est souvent considérée par les chercheurs plus longue que celle généralement admise pour tout autre catégorie d'artefact.
  • Mais il faut tenir compte de la contribution de la diffusion cohérente élastique vers l’avant, comme l’a remarqué Wolfenstein en 1978.
Sens 2 : Sans prendre en compte/tenir compte de (loc.): sans accorder de l'importance à, négliger, sans prendre en considération. [Source : D'après PR]
Équivalent(s) : irrespective:1
Contextes
  • Les cartes d'ETR simulées n'incluaient pas l'évaporation de l'eau interceptée par le couvert végétal malgré le calcul de cette composante par le modèle, donc W-PT tend à sous-estimer l'ETR, et il en est de même tôt au printemps, car le modèle ne tient pas compte de l'ETR en présence de neige au sol ni durant la fonte printanière.
  • Ainsi, la direction qui va être tirée ne tiendra pas compte de l'endroit d'où vient le nœud.
  • Le calcul du solde migratoire, qui ne tient compte ni des flux d'immigration ni de la destination des départs, ne permet qu'une évaluation grossière.
compter (verbe)
Sens 1 : Compter sur quelqu'un : S'attendre à un comportement favorable de la part de quelqu'un, lui faire confiance. [Source : D'après TLF]
Équivalent(s) : rely:1
Contextes
  • À sa place, il faut compter sur les réactions provoquées par l'énergie émise lors du dépôt du métal.
  • L'expérience et la raison indiquent qu'il ne faut guère compter sur une pareille réforme.
  • La programmation impérative par appel synchrone présente l'avantage d'être efficace à l'exécution et d'assurer la séquentialité des actions : le code qui suit l'invocation peut compter sur le fait que le traitement demandé a bien eu lieu puisque c'est le même flot d'exécution qui l'a effectué.