Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
emploi (nom)
Sens 1 : Action ou manière d'employer une chose; ce à quoi elle est employée, sa destination. [Source : PR]
Équivalent(s) : use_nom:1, use_nom:2
Contextes
  • De même, l'emploi de procédés de droit privé dans la gestion des services publics se fit encore plus remarquable lorsque le Conseil d'Etat reconnut qu'une collectivité publique pouvait, autrement que par le biais d'une concession, investir certains organismes privés d'une mission de service public.
  • Ici encore, on doit constater que sans être spectaculaire, l'emploi d'armatures à haute limite d'élasticité permet, par rapport aux bétons munis d'armatures classiques une meilleure maîtrise des déformations dans le domaine d'utilisation des plaques.
  • Par contre, l'emploi du terme geopolitics est assez rare, du moins dans le sous-continent. Serait-ce là un effet du sens qui lui est donné en anglais, comme “l'étude de la géographie des relations entre les acteurs politiques, qu'ils soient dirigeants de nations ou d'organismes transnationaux”; un “ terme commode pour parler de géographie politique”.
exploitation (nom)
exploiter (verbe)
Sens 1 : Utiliser d'une manière avantageuse, faire rendre les meilleurs résultats à. Profiter (de). [Source : PR]
Équivalent(s) : exploit:1
Contextes
  • D'après les rares représentations figurées de cette arme, les propriétés complémentaires du bois de cœur, résistant mieux aux compressions, et du bois d'aubier, parfait pour résister aux tensions, semblent avoir été exploitées.
  • On peut donc par exemple se demander si l'emploi de l'inverse d'une permutation puissance quadratique peut être envisagé dans ce cas, ou si, au contraire, il est possible de concevoir une attaque générique sur les réseaux de Feistel qui exploite certaines propriétés de l'inverse de la fonction de substitution.
  • Comment exploiter les informations concernant tous les incidents observés alors que les capacités d'intervention dont on dispose pour les faire cesser sont très limitées.
Sens 2 : Faire valoir (une chose); tirer parti de (une chose), en vue d'une production ou dans un but lucratif. [Source : PR]
Équivalent(s) : exploit:3
Contextes
  • Il résulte de la loi que l'autorisation d'exploiter les paris sur les courses de chevaux est étroitement liée à la délivrance de deux autres autorisations d'importance : celle d'ouvrir un champ de courses et celle d'organiser des courses de chevaux.
  • Mais jusqu'à son mariage en 1879, il exploite Gastelua avec son frère et deux de ses soeurs, et fait fructifier cette somme : le montant de ses économies s'élève alors à 6000 francs.
  • Au sud du pays, d'autres gisements d'uranium ont été exploités dans les régions de Djamboul, du Sud et de Kyzylorda.
loi (nom)
Sens 1 : Formule générale énonçant une corrélation entre des phénomènes physiques, et vérifiée par l'expérience. [Source : GR]
Équivalent(s) : law:4
Contextes
  • Il semble que cette impossibilité de démontrer le mouvement absolu soit une loi générale de la nature; nous sommes naturellement porté à admettre cette loi, que nous appellerons le Postulat de Relativité et à l'admettre sans restriction.
  • La loi de viscosité choisie est une loi newtonienne dépendante de la température et de la concentration en plastifiant.
  • La fraction molaire en oxygène est déterminée à partir de la f.e.m. des pointes (référée à l'électrode de référence sous air) en utilisant la loi de Nernst.
Sens 2 : Règle, prescription établie par l'autorité souveraine d'un État et imposée à toute la société. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : law:5
Contextes
  • Et il n'était pas possible de sévir contre les tenanciers marrons sans être obligé de faire respecter la loi aux entrepreneurs de bonne foi.
  • Apparemment donc, la loi municipale de 1884 peut apparaître comme un tournant, permettant ainsi un renouvellement des élites municipales, et sinon leur républicanisation, du moins leur politisation.
  • Elles ne peuvent ainsi être tenues responsables de destruction et véhiculent une bonne image de respect de la loi et de l’éthique.
loin (adv)
lointain (adj)
Sens 1 : Qui est à une grande distance dans l'espace (du lieu où l'on est ou de celui dont on parle). [Source : PR]
Équivalent(s) : distant:1
Contextes
  • Si vous entendez comme le murmure lointain du tonnerre, faites suspendre un instant, puis on continuera à verser ; on continuera ainsi, en s'arrêtant et en continuant de temps en temps, de manière que le métal soit au même niveau, jusqu'à ce que la marmite soit vide.
  • Dans quelle mesure un lieu de spectacle vivant ou une création peut-il influer sur son environnement géographique à la fois proche (le quartier) et plus lointain (l'agglomération)?
  • Placée à la tête d'un territoire immense et lointain, l'administration sibérienne agit à son gré, désobéit aux oukases et règlements, et s'octroya de grands pouvoirs sur la population locale.
Sens 2 : Qui est très éloigné dans le temps. [Source : PR]
Équivalent(s) : distant:1
Contextes
  • La dolérite qui servait à fabriquer les haches polies, d'origine lointaine, était sans doute acquise à travers des échanges.
  • Un fossé grandissant sépare l'homme biologique, dont la carcasse et les instincts n'ont pas changé depuis l'époque lointaine où il chassait le mammouth, et ses techniques qui ont acquis une puissance vertigineuse durant les deux derniers siècles.
  • Selon le trésor de la langue française [Atilf 1992], la mémoire est la «Faculté comparable à un champ mental dans lequel les souvenirs, proches ou lointains, sont enregistrés, conservés et restitués ».
éloigner (verbe)
Sens 1 : Mettre ou envoyer loin, à distance. Écarter, reculer. [Source : PR]