Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
mince (adj)
Sens 1 : Qui a peu d'épaisseur. [Source : PR]
Équivalent(s) : thin:1
Contextes
  • Le fer est très mince et le rétrécissement entre la pointe et la douille (une soie pour la variante) est marqué.
  • Une couche mince de bore (100 nm) est d'abord évaporée sur l'alliage.
  • Le détecteur le plus mince (EID6) permet une mesure par perte d'énergie (détecteur 2 dans la figure 9.2).
Sens 2 : Qui a peu d'importance, peu de valeur. [Source : PR]
Équivalent(s) : small:1
Contextes
  • D'autres parlent de «tableau historié», ce qui n'est pas un mince compliment quand on sait que la peinture d'Histoire trône au sommet de la hiérarchie des genres.
  • La formation est utilisée ici comme facteur de discrimination positive, ce qui n'est pas une mince tâche lorsque l'on connaît la puissance des mécanismes d'accroissement du chômage de longue durée.
  • La difficulté n'est pas mince puisque, poursuit Gombrich, il est impossible de rendre compte d'une culture dans sa totalité, en même temps qu'il est impossible d'en comprendre les différents éléments de manière isolée.