Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
normal (adj)
Sens 1 : Qui est conforme à la norme, à l'état le plus fréquent, habituel; qui est dépourvu de tout caractère exceptionnel. [Source : TLF]
Contextes
  • Toutefois, cela peut constituer une contradiction par rapport a étude de Cohn et Tronick (1983) qui montre une stabilité des conduites chez les enfants dont la mère simule une dépression puis revient a son état normal.
  • Ceci est, par ailleurs, le procédé normal pour tout service Web: l'application client est en charge de l'interface avec l'utilisateur.
  • Cette usure est un phénomène tout à fait normal mais qui peut entraîner des dégâts irrémédiables si la cloche n'est pas surveillée régulièrement.
Sens 2 : Qui est dans le cours ordinaire des choses, qui se déroule selon un processus considéré comme courant. [Source : TLF]
Équivalent(s) : average_adj:2
Contextes
  • Jones et Boltz (1989), dans leur modèle appelé Dynamic Attending Approach, soulignent que l'environnement donne parfois lieu, dans le cours normal d'une suite d'événements sensoriels, à l'émergence de régularités physiques.
  • Ainsi, il est normal de voir le seuil de détection diminuer avec l'augmentation de la longueur ou de l'épaisseur de la jauge puisque ce bruit diminue avec l'augmentation du volume de la jauge.
  • Et ceci est normal, si l'on pense que l'intérêt général national n'est pas fixe non plus ; le principe d'adaptabilité vaut de manière égale pour ces deux types d'intérêts.
normalement (adv)
Sens 1 : D'une manière habituelle. [Source : ENC]
Équivalent(s) : usually:1
Contextes
  • De même, un utilisateur qui voyage va s'habituer à lire ses messages à partir des endroits qu'il fréquente normalement lors de ses déplacements: les aéroports, les gares, les hôtels, etc.
  • Or, les gains tirés du jeu sont normalement aléatoires et insusceptibles de se renouveler périodiquement.
  • L'éventuelle mobilisation généralisée de grands glissements de terrain présents dans le bassin versant n'est pas considérée dans une telle estimation car ces processus dépassent les phénomènes d'érosion qui normalement sont associés aux laves torrentielles.
Sens 2 : Sans anomalie, sans dérangement, dérèglement ni perturbation. [Source : TLF]
Équivalent(s) : normally:2
Contextes
  • Il est vivant et désireux de vivre normalement, mais il est condamné au non–être social par ceux là même qui tout en reconnaissant son droit à la vie, lui dénie sa qualité de semblable et donc sa place dans l'ordre symbolique.
  • Le comportement réaliste aurait voulu que les pertes à partir du vingtième paquet n'aient pas d'effet sur le temps de transmission car l'ensemble des paquets contenant des données a normalement été transmis.
  • On constate que le chemin œdométrique dans sa branche normalement consolidée coïncide raisonnablement avec la droite de corrélation et, d'autre part, rejoint le chemin de drainage de l'argilite naturelle pour des succions de l'ordre de 10 MPa.
normalisation (nom)
normaliser (verbe)
Sens 1 : Appliquer à (un produit, un document) des règles de fabrication, de présentation communes afin d'abaisser les coûts de production et d'utilisation. [Source : PR]
Équivalent(s) : standardize:1
Contextes
  • Si le rapport entre le diamètre supérieur et le diamètre semble se normaliser très fortement et ne plus connaître de grande originalité, le rapport déterminant la hauteur est par contre encore très fluctuant, voire plus que dans la période précédente.
  • Dans ce cas, il est nécessaire de normaliser les résultats par le nombre initial de particules sonores, ainsi que par la taille du volume récepteur.
  • L'un des premiers projets [Tzturk et al. 1997] à utiliser les ontologies pour modéliser le contexte, avait un besoin de normaliser et d'unifier des données venant de sources différentes.
Sens 2 : Faire devenir ou redevenir normal. [Source : PR]
Équivalent(s) : standardize:2
Contextes
  • Ces indicateurs, sauf le dernier, ont été ajustés selon l'âge et le sexe de la population et certains ont été transformés afin d'en normaliser la distribution.
  • L'un des premiers projets [Tzturk et al. 1997] à utiliser les ontologies pour modéliser le contexte, avait un besoin de normaliser et d'unifier des données venant de sources différentes.
  • Nous ne voulons pas dire qu'aucune régulation de l'État n'est possible ni souhaitable - à supposer même qu'on s'aperçoive de sa disqualification avant son entrée en vigueur -, bien au contraire, car le besoin de définir les règles du jeu et de les normaliser dans ce domaine demeure essentiel.