Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
organisation (nom)
Sens 1 : Action d'organiser, de structurer, d'arranger. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : organization:1
Contextes
  • A la claire répartition du temps de travail et du temps libre succède une confusion des temps liée à la porosité des lieux introduite par les nouveaux moyens de communication et les nouvelles formes d'organisation du travail qu'ils permettent.
  • Si le sujet n'a pas atteint ce niveau d'organisation, il s'enfermera dans un fantasme de toute-puissance grâce auquel il pourra remédier à toute sensation de déplaisir et combler tout vide insupportable : la perte n'existera pas pour lui.
  • L'utilisation de telles architectures est conseillée, puisqu'elles permettraient une meilleure organisation du processus d'acquisition.
Sens 2 : Manière dont les différentes parties d'un ensemble complexe sont structurées, organisées. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : organization:2
Contextes
  • D'après C. Dejours et P. Molinier (1994), le travail est ainsi le médiateur privilégié entre le singulier et le collectif permettant au sujet d'« apporter sa contribution à l'organisation de la société ».
  • Mais Francesco di Castri, élargit cette conception ternaire en formulant que la diversité embrasse tous les niveaux d'organisation du vivant: l'unité moléculaire, celle des organismes individuels, des populations, des communautés, des écosystèmes, des paysages, de la biosphère (Di Castri F. et Younes T., 1996).
  • La décentralisation, comprise comme une simple modalité d'organisation de l'État, peut être caractérisée d'administrative, mais uniquement dans une perspective fonctionnelle.
Sens 3 : Association, groupement qui se propose des buts déterminés. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : organization:3
Contextes
  • Face à une situation complexe, les Révolutionnaires se saisissent très rapidement de la question, toute réforme de l'organisation politique du Royaume devant reposer sur une administration territoriale efficace et sûre.
  • En dernière instance c'est le caractère légal de l'emprise de la Chine sur le Tibet - que le discours officiel chinois fait remonter à l'époque Yuan- qui est remis en cause, non seulement par le gouvernement tibétain en exil, mais aussi par des gouvernements étrangers et des organisations internationales.
  • Les services dus par ces archers, des hommes "francs", ne relèvent plus d'une participation occasionnelle, plus ou moins improvisée, mais d'une véritable organisation militaire, le recrutement se faisant à raison d'un homme pour 80 feux.
organisationnel (adj)
Sens 1 : Qui concerne la préparation (d'une action), pour qu'elle se déroule dans les conditions les meilleures, les plus efficaces. Concerter, diriger, monter (cf. Mettre sur pied), préparer, programmer. [Source : D'après PR]
Équivalent(s) : organizational:1
Contextes
  • Ce dispositif ne répond pas uniquement à des problèmes organisationnels mais il s'agit par la même de sauvegarder l'identité et l'unité de l'Eglise dont l'évêque demeure le garant.
  • La gestion des connaissances personnelles, que nous différencions de la gestion des informations personnelles (voir 1.1.11) est le versant individuel de la gestion de connaissances organisationnelles.
  • Les sujets de notre étude ont justifié leur réponse en alléguant qu'il s'agissait avant tout d'une décision d'affaires reposant sur une stratégie organisationnelle largement répandue.
Sens 2 : Qui concerne la structure d'un groupe, d'une entreprise, etc. [Source : D'après Larousse]
Équivalent(s) : organizational:2
Contextes
  • L'article 43 porte sur la structure organisationnelle de la société et la connexion des compensations et privilèges financiers au chiffre de sa production, au chiffre d'affaire et aux gains.
  • Les éléments de « crisologie » proposés par E. Morin montrent bien par exemple en quoi « le déferlement des désordres (...) est associé à la paralysie et à la rigidification de ce qui constituait la souplesse organisationnelle du système, ses dispositifs de réponse et de régulation ».
  • Adapter les formes d'une religiosité fluctuante, caractérisée par l'individualisme, l'itinérance et la subjectivité à une structure organisationnelle et territoriale est le défi de l'Eglise catholique.