Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
impossible (adj)
Sens 1 : Qui ne peut être, exister; qui n'est pas possible. [Source : PR]
Équivalent(s) : impossible:1
Contextes
  • Cette différence d'efficacité, impossible à estimer, est visible lorsque l'on normalise les B(E2) par les données du 78Kr ou du 72Ge.
  • Il est presque impossible d’imaginer ce qu’une telle perspective pourrait être, et comment une telle créature regarderait le monde.
  • En effet, la sonnerie en volée rend impossible l'interprétation du fait de la répétition non maîtrisée des coups frappés.
Sens 2 : Très difficile, très pénible (à faire, imaginer, supporter). [Source : PR]
Équivalent(s) : impossible:2
Contextes
  • Ils deviennent, en effet, dans cette logique, et comme M. Otavalo le déclare lui-même, « un facteur aidant » grâce auquel il a pu choisir une vie sans travail, choix impossible sans l'apport financier lié à son état de santé.
  • Pour l'anecdote, il faut aussi signaler de rares fois où l'accès fut rendu impossible car la mairie avait égaré la clé (clocher de Cintegabelle (31))…
  • La parenté à venir ne sera ni dissociée, ni aberrante ou impossible.
possible (adj)
Sens 1 : Qui remplit les conditions nécessaires pour être, exister, se produire sans que cela implique une réalisation effective ou que l'on sache si cette réalisation a été, est ou sera effective. [Source : TLF]
Équivalent(s) : possible:1, potentiel_adj:1
Contextes
  • En 1989, le «retour à l'Europe» (si l'on entend par là l'Europe de l'ouest et son incarnation institutionnelle, l'Union européenne) a été perçu par les États centre-européens comme la seule alternative possible après la faillite des régimes communistes.
  • Les différenciations au sein du peuple français doivent donc se faire au plus haut niveau normatif possible.
  • Parmi les évolutions possibles de notre plate-forme, nous envisageons de compléter la couche bas niveau que constitue notre ordonnanceur par des mécanismes de nature plus événementielle et plus orientée sur la notion de temps physique.