Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
principal (adj)
Sens 1 : Essentiel, le plus important parmi plusieurs choses ou plusieurs personnes. [Source : TLF]
Contextes
  • En pratique, les principaux agents commerciaux possèdent une molécule d'eau en première sphère de coordination.
  • De même, des versions légères des SGBD principaux comme IBM DB2 Everyplace [IBM Corp., 1999, Karlsson et al., 2001], Oracle Lite [Oracle Corp., 2002] et Microsoft SQL Server for Windows CE [Seshadri et al., 2000] ont été développées.
  • Ce prélèvement s'appliquait en effet aux entrées payantes de tous les spectacles mais en étaient exemptées les réunions données dans un but principal d'intérêt public et dans lesquelles le caractère de spectacle n'est qu'accessoire.
principal (nom)
Sens 1 : Ce qui est essentiel; le plus important. [Source : TLF]
Équivalent(s) : principal_nom:1
Contextes
  • La technique de qualification des prélèvements figurant au sein de cette catégorie peut surprendre dans la mesure où elle « consiste à procéder négativement par voie d'élimination » ; ainsi le Conseil constitutionnel, suivi par le Conseil d'Etat, qualifie-t-il de prélèvement fiscal tous ceux qui n'entrent pas dans la catégorie des prélèvements non fiscaux, « ce qui conduit souvent à induire de l'accessoire le principal ».
  • La sélection d'une route en fonction de l'énergie de chaque nœud permet d'atteindre plusieurs objectifs dont le principal est de garantir une durée de vie plus importante du réseau en retardant au maximum les risques de partition.
  • « Le principal, c'est le chiffre d'affaires, qu'ils ramassent le pognon... L'excédent budgétaire n'a jamais été aussi fort, la bourse n'a jamais été aussi bien... C'est l'esclavage moderne, c'est le pognon... La vie humaine, ils n'en ont rien à foutre ».
principalement (adv)
Sens 1 : Avant les autres choses, par-dessus tout. Surtout. [Source : PR]
Contextes
  • Les semiconducteurs de la colonne IV et leurs composés isoélectroniques III- V fondent en changeant de coordinence, principalement pour des raisons entropiques.
  • C'est également perceptible dans les décisions relatives à la Corse, principalement dans la décision n° 2001-454 DC, où le Conseil constitutionnel explicite la portée de la clause générale de compétence.
  • En effet, les seigneurs se sont arrogé le droit de contrôler le mariage des vassales héritières de diverses manières en Europe, principalement pour s'assurer à la fois de la fidélité de leur époux et d'une bonne exécution de ses services au seigneur, mais aussi des revenus financiers non négligeables que ce droit leur procurait.