Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
entreprise (nom)
Sens 1 : Ce que l'on veut entreprendre; oeuvre, action. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : enterprise:1
Contextes
  • C'est une entreprise difficile, néanmoins, rendue encore plus difficile pour les peintres de nature morte qui n'entretiennent pas le même rapport sujet/objet, et dont l'absence de regard sur soi-même se fait cruellement sentir quand il s'agit d'élaborer une image d'artiste qui ne soit pas conventionnelle, neutre et impersonnelle, comme le fera Anne Vallayer-Coster en 1770.
  • En ne recourant qu'à des mécanismes formels, l'apport de 2003 n'est toutefois qu'un « coup d'épée dans l'eau » ; la puissance d'État sort éminemment renforcée de cette entreprise (Paragraphe 2.).
  • Dans cette hypothèse, classer les jeux en deux catégories (jeux de hasard et jeux d'adresse) à l'aide de critères objectifs tenant seulement aux caractéristiques propres de chaque jeu, et à l'exclusion d'éléments relatifs à la psychologie des joueurs ou aux circonstances qui entourent le jeu, paraît être une entreprise irréalisable (§ 1).
prise (nom)
Sens 1 : Action de commencer à avoir. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : taking:1
Contextes
  • Pour accéder à la prise de conscience que le chômage peut avoir sens et place dans une dynamique individuelle, il faut préalablement avoir distingué ce qui vient du sujet et ce qui vient d'ailleurs et cette distinction suppose elle-même un premier temps où le poids de la réalité extérieure a été reconnu.
  • Les graphiques de la figure 5 nous montrent très clairement que, dans le cas d’une houle prédominante, la prise en compte d’un retard de phase pour la suspension diminue fortement le débit solide net sur une période de houle (d’environ 30 % dans le cas particulier de la figure 5a avec un déphasage de _CODE_).
  • En accord avec Max Weber, ce type de proximité est considéré ici comme la forme la plus démocratique, rassemblant une diversité des points de vue réunis dans une finalité commune, la prise en charge de la politique locale.
reprise (nom)
Sens 1 : Action de reprendre ce que l'on avait laissé, ce que l'on avait donné, etc. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : retake:1
Contextes
  • Elle est surtout à destination d'une tendance “ dure ” qui prône la reprise de la guérilla, mais qui ne dispose plus a priori du soutien discret de la CIA ou d'une autre structure gouvernementale extérieure, comme ce fut le cas dans les années 1960 et 1970.
  • Celle-ci consiste alors dans la reprise du pouvoir par le souverain et ce, aux différents échelons territoriaux allant de l'État aux communes.
  • Elles semblent contribuer à la formation d'une instance surmoïquequi laisse au moi la libre interprétation du jeu des possibles, jeu où l'autre est toujours présent dans le fantasme et articule, par sa présence silencieuse, la construction et la reprise par le sujet de son identité singulière.
Sens 2 : Action de recommencer ce que l'on avait interrompu. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : resumption:1
Contextes
  • Elle constate ainsi que sans le statut de fonctionnaire de son mari, elle n'aurait sans doute jamais fait un tel choix dans la mesure où il exclut un retour dans la fonction publique et rend très difficile la reprise d'activité si elle le souhaitait un jour.
  • Profitant de l'interruption complète de la production d'août 1914 aux premières semaines de 1915, les films américains s'engouffrèrent dans une brèche que la reprise progressive des tournages ne parvint jamais à combler.
  • La superstructure a été arasée après la coulée pour permettre la réfection du sol et la reprise des activités normales de l'église.