Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
provenir (verbe)
Sens 1 : Avoir tel lieu pour origine. [Source : D'après Larousse]
Équivalent(s) : come:1
Contextes
  • Au XIe siècle, dans les manuscrits français, insulaires ou provenant de la péninsule ibérique, les flèches sont longues et leurs pointes bipennes sont effilées avec un tranchant accentué (inv. 152: Bible d'Etienne Harding; 154: Psautier, op. cit. et tapisserie de Bayeux).
  • La statuette la mieux conservée est celle qui est dite provenir de Kourion-Ayia Anna (fig. 12, 34) : elle montre un jeune homme entièrement nu, aux cheveux courts bouclés, en appui sur la jambe gauche, qui tenait un objet dans chaque main, la droite légèrement avancée, la gauche placée près de la cuisse.
  • Il faut donc attendre les années 1950 pour qu'un groupe de commerçants africains commence à s'intéresser à la propriété à Ouagadougou alors qu'à Bobo-Dioulasso, les commerçants provenant du Soudan, de la Guinée et du Sénégal investirent dans le foncier dès le début du siècle.
Sens 2 : Avoir son origine dans; tirer son origine de. [Source : PR]
Équivalent(s) : come:2, originate:1
Contextes
  • La future épouse n'apporte en contrepartie qu'une dot minime et sans doute fictive : "une somme de 500 francs, provenant de ses économies, que le futur époux reconnaît avoir reçue précédemment".
  • Leur assemblage est par contre plus original, ces méthodes provenant de divers domaines : céramologie pour le relevé du profil au conformateur, musicologie et acoustique pour le traitement sonore…
  • Peu après, l'article 100 de la loi de finances du 13 juillet 1911 disposa que, sur le prélèvement de 15 % prévu par la loi, il serait réservé, dans les trois années à venir, une somme de 1 million de francs allouée aux communes pour travaux d'adduction d'eau potable, somme qui serait répartie dans les mêmes conditions que pour les sommes provenant du pari mutuel.