Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
satisfaire (verbe)
Sens 1 : Faire ou être pour (qqn) ce qu'il demande, ce qu'il attend, ce qui lui convient. [Source : PR]
Équivalent(s) : satisfy:1, fulfill:1
Contextes
  • La difficulté théorique du résumé automatique vient de ce qu'il n'existe pas une typologie générale des textes et que, pour un texte donné, la notion de « résumé idéal » qui pourrait satisfaire tous les utilisateurs, n'a finalement pas grande signification.
  • C'est à dire que pour satisfaire un ensemble de clients, le fabricant peut approvisionner un module standard (le pack électrique par exemple) qui contient l'ensemble des désirs des clients potentiels (vitres électriques, fermeture centralisée, rétroviseurs électriques).
  • La fusion des services de mbanx et de Téléservices financiers - devenus mbanx direct en octobre 1999 a permis alors de satisfaire la clientèle sur tous les points en ayant accès à toute la gamme des services en ligne offerts préalablement par mbanx et les services en succursale de la Banque de Montréal.
Sens 2 : Remplir, contenter (un besoin, un désir). Assouvir. [Source : PR]
Équivalent(s) : satisfy:1, fulfill:1
Contextes
  • Si tel est bien le cas, il faut bien sûr se donner les meilleures chances de satisfaire ces attentes, ce qui est loin d'aller de soi.
  • Il souhaite voyager avant tout pour le plaisir et pour satisfaire sa curiosité.
  • Analyse de la propriété P1 : les processeurs embarqués sont passés en dix ans de 8 bit/2 MHz à 32 bit/50 MHz et peuvent sembler suffisamment puissants pour satisfaire les besoins des applications.
Sens 3 : S'acquitter (de ce qui est exigé), remplir (une exigence). [Source : PR]
Équivalent(s) : satisfy:1, fulfill:1
Contextes
  • En terminant, il faut prendre en considération que, dans certains cas, d'autres contaminants que le Pb, tels que le Cd et le Hg, peuvent être présents à des teneurs élevées et doivent être également extraits des RCPA afin de satisfaire au test TCLP.
  • Générer un vecteur de signaux indicateurs de défauts de façon à satisfaire à des spécifications imposées en termes de : robustesse vis-à-vis des perturbations internes (variations paramétriques, dynamiques négligées) et externes (perturbations exogènes).
  • Ainsi, la méthodologie utilisée visait à satisfaire aux critères d'exclusivité dans la formation des composantes, d'homogénéité dans la façon de classer le matériel, de pertinence dans le lien avec l'objet de recherche et d'objectivité dans la validation des catégories par l'aide de juges de contenu (Bardin, 1977).