Lexique scientifique transdisciplinaire

Nomenclature

Résultats français
désigner (verbe)
Sens 1 : Indiquer de manière à faire distinguer de tous les autres, par un geste, une marque, un signe. Marquer, montrer, signaler. [Source : PR]
Équivalent(s) : indicate:4
Contextes
  • Pour en revenir à l'arcus pietatis, le terme désignait sans doute le monument que les Mx: rabilia156 citaient sous le nom d'introïtus Palatii, près du temple d'Élagabal où Sébastien témoigna sa foi à Dioclétien).
  • Au vu de ces deux textes, il semble évident que la première acception du terme « carillon » désignait un mode de sonnerie et non un instrument de musique composé de plusieurs cloches.
  • Le « sentir » désignant précisément un mode de prise de conscience qui opère sans distance et sans intermédiaire.
Sens 2 : Choisir (qqn) pour une activité, un rôle, une dignité. Appeler, choisir, nommer. [Source : PR]
Équivalent(s) : designate:1
Contextes
  • Pour C. Bachmann et A. Coppel, il s'agit là d'une tentative d'explication d'un phénomène social par le recours à l'imagerie d'une coalition sociale et politique : un groupe plus ou moins cohérent, mû par le même intérêt économique, social ou corporatiste, et déployant une même stratégie, prend l'initiative ouverte de faire de la toxicomanie un "problème", qu'il faut "régler", en désignant des "coupables".
  • En désignant le législateur comme seul maître de la mise en œuvre de ce processus, le Constituant a transformé un processus de renforcement potentiel de la puissance territoriale en un dispositif de réification de sa faiblesse.
  • Ambroise, dans son Estoire de la guerre sainte, désigne Guillaume de Boisnormand comme "le bon archer, plus redoutable qu'une pierrière" (v. 1419-1422).
signe (nom)
Sens 1 : Ce qui fait connaître l'existence présente ou future de qqch. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : sign:1
Contextes
  • Tout homme en âge de porter les armes, même s'il faisait partie de la population civile, se révélait alors un client potentiel pour garantir lui-même sa protection, manifestement peu assurée, signe d'une défaillance de l'autorité publique.
  • Ne sont-elles pas des égales aux yeux de leur professeur, dont le talent est reconnu, et qui par conséquent est seule habilitée à porter le chapeau, signe d'autorité, et les attributs du peintre -la palette et la canne.
  • En outre, Des Groseilliers savait d'expérience qu'une rumeur, un signe prémonitoire, un rêve, pouvait convaincre les Amérindiens de reporter d'une année leur voyage jusqu'aux postes français du Saint-Laurent - ce qui lui était arrivé en 1655, lors de son précédent voyage.
Sens 2 : Ce qui représente qqch. de complexe de façon simple et qui fait parfois partie d'un code. [Source : Antidote]
Équivalent(s) : sign:2
Contextes
  • En choisissant le sens positif pour le sens de la rotation intrinsèque, le moment cinétique orbital a par suite un signe algébrique.
  • Les néoplatoniciens tiennent ainsi le signe hiéroglyphique pour un symbole renvoyant à des réalités métaphysiques qui ne peuvent être discernées par l’œil mais seulement par l'intellect.
  • Après chaque dépôt de polyélectrolyte, le potentiel zêta change de signe ce qui démontre la surcompensation de charge.