Appel à communications « Documents et ressources pour leur traitement : un couplage crucial »

Colloque 619
Colloque organisé dans le cadre du 84e congrès de l’ACFAS
Université du Québec à Montréal, 9 et 10 mai 2016

Responsables
Lyne Da Sylva, École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, Université de Montréal
Patrick Drouin, Observatoire de linguistique Sens-Texte, Université de Montréal

Thématique et objectifs du colloque

Les ressources linguistiques et lexicales sont utilisées à plusieurs fins dans différents domaines : traitement automatique de la langue (TAL), terminologie, indexation, didactique des langues, fouille de texte, analyse de contenu, etc. Ainsi, les documents textuels non structurés traités par des systèmes de TAL peuvent nécessiter des ressources linguistiques pour appréhender leur contenu (terminologies, réseaux lexicaux, bases de connaissances, ontologies, etc., où les liens entre termes sont explicites). Aussi, pour décrire, indexer ou classifier des documents (textuels, visuels, audio, vidéo), on recourt à des thésaurus ou des plans de classification. L’enseignement est aussi une discipline qui utilise souvent des ressources pédagogiques linguistiques ou terminologiques.
Des relations diverses existent entre ces ressources, les documents auxquels elles sont appliquées et les applications auxquelles elles sont destinées. Notre colloque permettra d’étudier ces interactions en tentant de répondre aux questions suivantes :
  • Quelles ressources sont mieux adaptées à une application, à un genre, à un type de document ou de discours particuliers? Qu’en est-il des corpus non linguistiques (images ou vidéos, par exemple)?
  • En quoi les ressources reflètent le corpus de documents ou de connaissances qui ont servi à les créer?
  • Quelles adaptations des ressources sont nécessaires pour traiter un corpus donné?
  • Comment combiner des ressources pour atteindre un traitement optimal, ou composer un corpus pour en extraire des ressources optimales?
  • Comment intégrer une documentation ou une organisation aux ressources pour maximiser leur réutilisation?
  • Quels écueils rencontrerait une utilisation imprévue de ressources données?
Les communications présentées dans le colloque aborderont ces questions d’un point de vue théorique, pratique ou empirique. Elles seront d’une durée de 20 minutes, suivies de 10 minutes de questions.
Le colloque propose une réflexion qui interpelle plusieurs disciplines différentes : linguistique, didactique, sciences de l’information. Il s’agit d’une occasion de réunir des participants de disciplines différentes sur une thématique unifiée : les ressources lexicales ou terminologiques, qui sont au cœur de la rédaction scientifique, de la dissémination du savoir, de son appropriation par les lecteurs et de son organisation par les professionnels de la documentation. C’est donc un enjeu important, multidisciplinaire, dont les ramifications sont plurielles.

Modalités de soumission des propositions de communications

Format des propositions de communication :

  • Les propositions doivent être soumises en format PDF et inclure les éléments suivants :
    • nom et prénom, institution et coordonnées (adresse courriel, numéro de téléphone et adresse postale) de l’auteur ou des auteurs;
    • un titre de 180 caractères maximum (espaces comprises);
    • un résumé d’un maximum de 1500 caractères (espaces comprises).
  • Les propositions seront évaluées selon les critères suivants :
    • la pertinence du sujet traité par rapport au thème du colloque;
    • le cadre théorique ou conceptuel proposé et la méthodologie liée à la recherche s’il s’agit d’une étude empirique (communications);
    • l’organisation globale et la clarté de la proposition.
Veuillez envoyer vos propositions en annexe électronique aux deux responsables du colloque : lyne.da.sylva@umontreal.ca et patrick.drouin@umontreal.ca avant le 12 février 2016.

Création de votre compte d’utilisateur à l’ACFAS

Les auteurs des propositions retenues devront créer un compte d’utilisateur (gratuit) sur le site de l’ACFAS (http://www.acfas.ca/user/register) s’ils n’en possèdent pas déjà un, et fournir à l’organisatrice du colloque le courriel associé à leur compte. Ils devront s’assurer que leur institution d’attache et le reste des informations fournies soient bien saisies et à jour.

Inscription au 84e congrès de l’ACFAS

L’inscription est obligatoire pour tous les participants (auteurs de communications acceptées ainsi qu’auditeurs). Ceux-ci devront s’inscrire sur le site de l’ACFAS, payer leurs frais d’inscription dès que possible et aviser les responsables du colloque lorsque cela sera fait. L’inscription assurera aux participants que leur nom figure bien au programme du colloque.

 

Comments are closed.